L'emploi du pharmacien dans l'industrie du médicament

15.05.18
Le point fort des pharmaciens est le solide bagage scientifique et pharmaceutique qu’ils ont acquis tout au long de leur formation. Ceci leur permet d’être présents dans toutes les familles de métiers des entreprises du médicament.
Néanmoins, les entreprises attendent également des jeunes pharmaciens des connaissances et des aptitudes générales, dites « transversales », qui peuvent faire la différence !

Les compétences attendues par les entreprises

La connaissance de l’entreprise

Les expériences vécues en entreprise à l’occasion de stages ou d’emplois occasionnels sont très importantes car elles permettent une adaptation rapide à l’environnement professionnel. Une première expérience des rapports hiérarchiques, du travail en équipe est un atout indéniable pour un jeune diplômé !

La connaissance du cycle de vie du médicament

Les domaines d’activités des entreprises du médicament sont organisés autour du parcours que suit ce dernier, de sa découverte à sa mise sur le marché. Les exigences liées à chacune de ces étapes (réglementation, qualité, enjeux financiers) permettent d’appréhender les enjeux des entreprises et de comprendre leur fonctionnement. Il est important que l’ensemble des salariés des entreprises du médicament, et en particulier les pharmaciens, soient capables d’identifier à quel niveau de ce parcours se situent leurs activités.

La connaissance des acteurs et des politiques de Santé

Les entreprises du médicament sont directement concernées par les politiques de Santé (…). Les connaître, c’est comprendre l’environnement dans lequel elles doivent s’adapter en permanence.

Savoir analyser et résoudre des problèmes

Quel que soit son métier, le pharmacien industriel est le garant de la maîtrise de la qualité et du respect de la réglementation pour les activités dont il est responsable. En outre, il doit répondre aux exigences de coûts et de délais. Pour réussir dans cette mission malgré les aléas du quotidien, il doit avoir en permanence la démarche d’analyser tous les problèmes qui peuvent survenir, et être capable de trouver et de proposer des solutions, même s’il n’est pas le décisionnaire final.

Savoir parler et écrire l’anglais scientifique et professionnel

Quel que soit son métier, le pharmacien industriel est presque toujours amené à partager des informations, à l’oral ou par écrit avec des personnes d’une autre nationalité. Que son interlocuteur soit américain, allemand ou espagnol, c’est le langage international qui sera utilisé : l’anglais !

Le travail en mode « gestion de projet »

Aujourd’hui, les jeunes pharmaciens de l’industrie sont très souvent amenés, quelle que soit la famille de métier dans laquelle ils exercent, à participer à des projets qui regroupent différents départements de l’entreprise et domaines d’expertise. Dans ce cadre, ils collaborent avec des personnes ayant des profils et des compétences différentes des leurs. Les pharmaciens sont également souvent responsables de la gestion d’un projet.
Elaborer et suivre le planning des différentes étapes du projet, identifier et manager les collaborateurs qui y participent, élaborer et suivre le budget du projet…telles sont les compétences que tout pharmacien devra mettre en œuvre, dès le début de sa carrière.

Le travail en équipe

Quel que soit le métier qu’il exerce, le pharmacien de l’industrie travaille au sein d’une équipe. Il doit être capable de s'intégrer et coopérer dans un ou ieurs groupes de travail, projets ou réseaux et d'y apporter une contribution efficace.

La capacité d’analyse et de synthèse

Dans son quotidien, le pharmacien de l’industrie doit gérer, manipuler et traiter de très nombreuses informations. Analyser et hiérarchiser ces informations, être capable de les synthétiser en identifiant celles qui sont les importantes, telles sont des compétences nécessaires pour prendre de la hauteur !

Communiquer à l’oral et à l’écrit

La transmission de l’information est primordiale dans le fonctionnement d’une entreprise. Faire un point d’étape sur un sujet donné, proposer ou faire le bilan d’un projet ou transmettre des consignes précises à un fournisseur ou un prestataire…

Au quotidien, le pharmacien de l’industrie doit savoir communiquer de manière claire et précise, et ou moins synthétique selon le besoin, au sein de son entreprise comme auprès de partenaires extérieurs.

Comment trouver un poste ?

-  Vous venez d’être diplômé ou allez l’être dans l’année ?  Participez aux « » qui se déroulent chaque année entre juillet et octobre à Bordeaux, Chartres, Lyon, Paris et Strasbourg

-  Consultez du Leem !